L’HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE BIENTÔT INTERDITE !?

Le projet fou des technocrates de Bruxelles

Chère lectrice, cher lecteur,

Vous voyez ces magnifiques brins de lavande ?

On les sent presque d’ici…

Rien qu’à les regarder, on imagine aussi le vol des abeilles ou des gros bourdons qui viennent les butiner.

Avec la lavande, ce sont tous les sens qui sont mis en éveil.

« C’est la merveille du midi en habit bleu », disait l’herboriste Maurice Mésségué.

Son huile essentielle soigne « l’asthme, la grippe, les troubles du foie et de la rate, la jaunisse, les congestions, les pertes blanches et la faiblesse des yeux »1.

Mais encore l’angoisse, la dépression2, ou les troubles du sommeil3.

La lavande, c’est le couteau suisse – plutôt le couteau provençal - de la santé naturelle.

Dans tous les placards, dans toutes les armoires à linge, on verse quelques gouttes et lorsqu’on déplie les draps, les vêtements, c’est un peu l’odeur du paradis qui vous enroule et vous enivre.

Seulement vous savez quoi ?

Lobbys et technocrates veulent la sacrifier !!!

L’huile essentielle de lavande, cette merveille de la Nature qu’on utilisait déjà à Rome pour préparer des bains purificateurs, ils ont décrété qu’elle était soudain devenue « DANGEREUSE » !!!!!

Plus toxique que certains médicaments chimiques4 !!!!

NE LAISSEZ PAS LES TECHNOCRATES INTERDIRE L’HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE !

Signez la pétition SAUVONS L’HUILE
ESSENTIELLE DE LAVANDE

Pourtant d’habitude, ils nous disent que les remèdes naturels ne servent à RIEN.

Que les plantes médicinales, les huiles essentielles ou du foin, C’EST PAREIL.

Que les compléments alimentaires sont vides et que l’homéopathie, c’est du vent

Mais aujourd’hui avec leur langage glacial, les « experts » de la Commission Européenne nous expliquent qu’ils souhaitent « revoir la classification de certains produits et pourraient classer les huiles essentielles de lavande et de lavandin parmi les produits dangereux d’ici à 2025… ».

Et voilà comment l’huile essentielle de lavande pourrait être classée dans la la catégorie des "produits chimiques". 

Comme s’il s’agissait…d’un détergent !!

MAIS SONT-ILS DEVENUS FOUS ?????

NON… Cette décision hélas est parfaitement calculée.

C’EST LE NOUVEAU CHAPITRE D’UNE GUERRE ENRAGEE CONTRE LES HUILES ESSENTIELLES !!!!

Il y a trois ans, un groupe de travail de l’Agence Nationale de Santé et du Médicament avait déjà lancé l’offensive5, avec la liste des actions urgentes à mener pour freiner l’utilisation des huiles essentielles :

  • Répertorier tous les accidents causés par les huiles essentielles... comme ça, au moindre incident, ils pourront dégainer une réglementation liberticide ;
  • Inscrire certaines huiles essentielles sur la liste des substances vénéneuses !

Il faut dire que les choses ont changé ces dernières années : les huiles essentielles ne sont plus « un petit remède réservé aux grands-mères ou aux hippies ».

Chaque année, nous sommes 20 % de plus à les utiliser pour nous soigner au quotidien6.

Et à constater par nous-mêmes…que les huiles essentielles, ça marche !

Vous voyez le problème ???

C’est autant de moins dans les caisses de Big Pharma et des barons de la chimie.

Voilà pourquoi ils veulent nous faire croire qu’il s’agit là d’un poison dangereux, qui ne doit pas être mis entre toutes les mains.

Alors que les huiles essentielles n’ont jamais tué personne…elles sont devenues la cible à abattre !

  • Il y a quelques années, un règlement européen (UE 230-2013) a imposé le retrait du marchéd’environ 600 plantes sous forme d’extraits végétaux ou d’huiles essentielles pour les animaux ; au lieu de cela, on préfère les gaver d’antibiotiques !!!!
  • Récemment 15 nouvelles huiles essentielles supplémentaires ont été interditesà la vente libre, en les réservant aux seuls pharmaciens – et parmi elles des huiles fabuleuses comme celles d’armoise ou de sauge officinale.
  • Plus récemment encore, le sénateur- médecin Claude Malhuret, s’est distingué par une violente diatribe contre les remèdes naturels, où il n’a pas hésité à mettre sur le même plan « les médecines farfelues, les bains d’eau chaude et…les huiles essentielles»7.

Et aujourd’hui, ils accélèrent encore.

ILS S’EN PRENNNENT A LA « REINE DES HUILES ESSENTIELLES ».

LE TRESOR DES TRESORS.

L’huile essentielle de lavande…

Un produit utilisé depuis des millénaires avec bonheur…et désormais aussi « TOXIQUE » qu’un produit chimique !!!

Alain Aubanel, distillateurs dans le Vercors, explique la manipulation :

« Ils veulent que toutes les molécules soient analysées avant d'être mises sur le marché pour vérifier qu'elles ne sont pas allergènes, cancérigènes, ou qu'elles ne sont pas des perturbateurs endocriniens ».

« Mais le problème, c'est qu'ils réfléchissent molécule par molécule, alors que dans les huiles essentielles de lavande par exemple, il y a plus de 600 molécules ! Ils refusent de considérer les huiles essentielles comme une substance globale".

Et pourtant c’est bien l’huile TOUTE ENTIERE qui soigne, apaise, détend ou redonne confiance…

PLUS DANGEREUX QU’UNE BOMBE CHIMIQUE ?

Signez la pétition : SAUVONS L’HUILE
ESSENTIELLE DE LAVANDE

Mais la vérité des plantes n’intéresse pas la commission européenne.

Comme pour les médicaments les plus toxiques, il y aura donc peut-être bientôt un gros triangle jaune pour alerter des dangers de la lavande sur votre flacon d’huile essentielle.

Et pourquoi pas un signal de danger nucléaire ????

SAUVONS L’HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE

Des milliers d’années d’utilisation ont montré que l’huile essentielle lavande était un TRESOR pour la santé !!

Des milliers d’études scientifiques soulignent son efficacité.

Dans toutes les familles de France, c’est une plante « patrimoniale », qu’on utilise et se transmet de génération en génération dans les emplois les plus divers :

  • L’essence de lavande chasse les poux de la tête des enfants et les insectes parasites des armoires ;
  • On frotte encore les pieds de lit d’un peu d’essence pour empêcher l’ascension des punaises nocturnes ;

Mais c’est aussi une huile essentielle utilisée par la recherche médicale dans les traitements les plus en pointe :

  • Pour calmer l’anxiété et l’agitation des patients souffrant de troubles cognitifs, les soignants de l’hôpital Pasteur de Colmar, utilisent l’huile essentielle de lavande via des inhalations et des onctions sur le dos, la voûte plantaire, le sternum ou l’intérieur des poignets8.
  • Dans la maladie d’Alzheimer ( !!!), des chercheurs japonias ont montré que la diffusion d’huile de lavande le soir restaurait le système olfactif au bout de 28 jours. Les patients retrouvaient la capacité de formuler des idées abstraites et de récupérer le sens de l’orientation9.

L’huile essentielle de lavande est l’un de ces remèdes qui témoigne du lien entre les hommes et les plantes.

De « l’alliance sacrée » entre l’homme et la Nature.

Aujourd’hui la folie s’est emparée de technocrates « hors sol », toujours à la recherche d’un nouvel interdit à imposer.

Mais il est hors de question de les laisser briser cette alliance.

Déjà ils nous ont imposé la vaccination forcée, ils ont déremboursé l’homéopathie, ils sanctionnent les thérapeutes qui osent avoir une vision alternative de la médecine et de la santé.

Et maintenant, l’huile essentielle de lavande !!

Et demain quoi ? Le thym, le romarin ? Pourquoi ne pas interdire les orties parce qu’elles piquent ?

Nous ne devons pas accepter de les laisser avancer UN PAS DE PLUS DANS LA NEGATION DU VIVANT.

S’en prendre à l’huile essentielle de lavande, c’est s’attaquer une fois de plus à notre liberté thérapeutique.

Alors ASSEZ !

ASSEZ de ces règles, de ces normes, de ces interdits qui mettent en cause notre culture, nos choix de santé, nos libertés. 

L’huile de LAVANDE n’est PAS un produit toxique. C’est un trésor millénaire que nous offre la nature.

Si vous et moi nous mobilisons aujourd’hui, nous pouvons encore gagner la bataille et permettre à des millions de Français de profiter de ses merveilleux bienfaits.

C’est une question de santé publique majeure à l’heure où la médecine chimique montre chaque jour un peu plus ses limites.

Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour garder cette immense richesse naturelle.

Pour cela, il faut se battre dès aujourd’hui contre la politique dictée par les lobbys du médicament pour préserver l’aromathérapie et l’usage libre des huiles essentielles

Il ne faut surtout pas leur donner l’impression que nous allons rester passifs devant ces provocations.

C’est pourquoi je vous encourage vraiment à signer cette pétition sans perdre un instant et à la partager au plus grand nombre.

Merci de votre soutien. 

Guillaume Chopin

Sources :

1. Maurice Mességué, Mon herbier de santé, Laffont.   

2. Kasper S, Gastpar M, Müller WE, et al. Silexan is effective in generalized anxiety disorder – a randomized, double-blind comparison to placebo and paroxetine. Int J Neuropsychopharmacol. January 23, 2014:1-11. [epub ahead of print]. doi: 10.1017/S1461145714000017. 

3. Lillehei AS, Halcón LL, Savik K, Reis R. Effect of inhaled lavender and sleep hygiene on self- reported sleep issues: A randomized controlled trial. J Altern Complement Med. 2015;21(7):430-438.

4. https://www.lci.fr/regions/video-l-huile-essentielle-de-lavande-consideree-comme-toxique-l-inquietude-des-producteurs-dans-la-drome-2192469.html

5. http://ansm.sante.fr/Decisions/Injonctions-decisions-de-police-sanitaire-sanctions-financieres-interdictions-de-publicite-Decisions-de-police-sanitaire

6. Les Cahiers de l’ordre des pharmaciens - Le Pharmacien et les Plantes -décembre 2014.

7. https://www.independants-senat.fr/post/claude-malhuret-pjl-et-pjlo-d-urgence-pour-faire-face-%C3%A0-l-%C3%A9pid%C3%A9mie-de-covid-19

8.Alzheimer, le parfum de l’âme. Dr J-P Willem

9. Op.cit.

Logo AISNSH

Association Internationale pour une Santé Naturelle, Scientifique et Humaniste (AISNSH) Adresse : 1211 Genève 3 Contact email : association.aisnhs@gmail.com